lettre d'un commerçant, attention le PV bientôt à 17 euros

Monsieur le Maire, Messieurs les Présidents, ( courriel de Monsieur Jean-Claude Nebout )

 Nous constatons de plus en plus fréquemment:

· Des magasins qui affichent depuis l’an passé : « Fermé durant l’hiver »

· D’autres qui ferment deux à trois jours d’affilée

· D’autres enfin, notamment dans l’alimentaire, qui n’hésitent pas à baisser le rideau durant les vacances scolaires de février, et ce durant le recouvrement des zones Paris et Nord/Pas-de-Calais

 Le simple “Bon Sens” nous conduit à penser que cela n’est pas du tout raisonnable, sauf à imaginer que, pour les intéressés, le sort en est jeté et que la Station ne se relèvera pas du marasme ambiant. Nous ne pouvons, pour notre part, nous résoudre à cette situation détestable et qui n’encourage guère nos visiteurs à poursuivre leur séjour et aux habitants à demeurer dans cette ville qui régresse de façon régulière.

Il nous serait agréable de connaître votre sentiment sur le sujet, afin d’être en mesure de le faire connaître. Vous ne pouvez, certes, imposer l’ouverture, mais vous possédez néanmoins des moyens propres à expliquer les dangers d’une telle attitude et de sensibiliser les commerçants concernés sur les risques qu’ils prennent pour leur propre devenir.

 Que sont devenues les “4 Saisons”?

 En vous remerciant par avance, nous vous assurons de nos meilleurs sentiments.

 Jean-Claude NEBOUT

jean-claude.nebout@laposte.net

  ---------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour info réponse à un courrier de Mr Nebout ( réponse de Monsieur Fabrice Girard )

Bonsoir Mr Nebout

je vous cite:

"Le simple “Bon Sens” nous conduit à penser que cela n’est pas du tout raisonnable, sauf à imaginer que, pour les intéressés, le sort en est jeté et que la Station ne se relèvera pas"

 Mais ce qui est grave c'est que l'on en est arrivé à préférer la fermeture de son établissement par ce que le chiffre d'affaires ne peut plus couvrir les charges du personnel.

Il est évident que l'on fait des économies à ne pas ouvrir son commerce si ses charges salariales sont supérieures à la marge brute dégagée.

Il faut aussi assurer le repos hebdomadaire et annuel du personnel. Ouvrir 7/7 impose un roulement de personnel impensable au vu de la fréquentation de la station.

Il faut aussi comprendre la vie d'un commerçant qui prends quelques jours de vacances avec ses enfants scolarisés.

 Enfin il faut des Clients, pendant les 4 saisons, et pas seulement des badauts,

Un client est souvent reconnaissable à un sac d'achat réalisé, il ne marche pas au milieu de la rue, les mains au fond des poches,

le client est aimable par ce qu'il aime qu'on le reconnaisse, et qu' on le serve, et par ce que c'est ouvert le Dimanche...

Si c'est fermé la semaine c'est aussi par ce que les Mamans qui travaillent dans les commerces ne sont pas le week-end avec leurs époux et leurs enfants.

 Pour qu'un commerce fonctionne il faut qu'il y ai des conditions préalables qui soient remplies.

1° l'accessibilité au commerce c'est à dire le stationnement

2° lever les barrières et interdits, circulation, horodateur, pv

3° la gratuité du stationnement pour pouvoir faire ses achats sans craindre la sanction

4° la garantie de la continuité de cet accueil de la clientèle

 Ces prérogatives sont faciles à vérifier au près des supermarchés déjà installés, pas de stationnement pas de clients

 C'est à Mr le Maire et au conseil municipal de prendre sas délais les décisions pour:

Faciliter l'implantation de commerces de luxe en contrepartie d'une ouverture pendant les 4 saisons

aider ou favoriser les commerces traditionnels à perdurer en centre ville.

préserver à notre ville son Identité sa diversité et ne pas être noyé par la profusion d'enseigne.

 Je modifierais volontairement votre conclusion en vous proposant celle ci:

C'est à Mr le Maire et au conseil municipal de prendre sans délais les décisions pour:

éradiquer la fuite de notre clientèle

mettre en place tous les arguments pour la faire revenir en centre ville.

Il faut frapper fort et vite

 Un PV sur une voiture, c'est une famille complète qui ne reviendra plus. Je cite, Mr JH Mabille, Directeur de la Voix du Nord à Etaples, "j'ai trouvé la solution... Le Touquet on y va plus!"

On oublie facilement le montant payé pour stationner, mais on oublie jamais le lieu ou l'on a été verbalisé. C''est intolérable, alors que nous avons un matériel performant et tout à fait capable de gérer le temps consommé, et faire payer le juste prix sans répression. mais aussi gérer les cartes privatives pour les résidents, les cartes de stationnement gratuit etc.

 Un soir de Décembre, la rue Saint jean brillait de tous ses feux, pas un client, pas une voiture, il n'y avait aucun bruit, pas de vent, seul un léger brouillard remontait de la mer.

Je repensais à mon commerce surchargé de marchandises, prêt a accueillir les clients, et cette image était si glaciale de cette ville aux fastes passés qui semblait descendre vers la mer et disparaître pour s'engloutir comme un Titanic en 1912.

 Le problème est lié au manque d'investissements de grande envergure, aux études à répétitions qui lassent tout le monde, au manque de dynamisme de la municipalité, à la répression de notre clientèle, à nos immeubles inoccupés 300 jours par an. Aux résidents à l'année qui ont déserté le centre-ville ou qui sont tout simplement partis vivre sous des ciels plus cléments.

 Le locataire de l'hôtel de ville à quand même du soucis à se faire, je ne crois pas qu'il y ait matière à dépenser le moindre centime pour le projet de Tour Eiffel, qui ressemble étrangement au logo de l'UMP. L'investissement n'est pas au profit des commerces, c'est une recherche d'image, Il y aura du pour et du contre, les fans de l'artiste, mais on aura du mal à attirer les Anglais avec notre sculpture.

A la recherche d'idées nouvelles, d'aménagements spectaculaires, d'événements nouveaux, il y a tant à faire au Touquet.

 

10 votes. Moyenne 3.80 sur 5.

Commentaires (24)

1. ok 28/02/2011

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau