Citation pour Gilles Lequien Le maire l'attaque pour diffamation

Prochain rendez-vous le 7 juin 2011 et le 6 septembre 2011 toujours au tribunal de Boulogne sur mer .

 

Reçu le deux février 2011 par huissier de justice, une convocation au tribunal de grande instance de Boulogne sur mer, Siégeant en matière de correctionnelle.

Daniel Fasquelle me signifie pour l'article du 10 décembre 2010 de la voix du nord concernant les marchés publics pour les études des futurs travaux ,du 2 rue saint jean, du palais de l'europe, et la reception de la mairie.

Le journaliste de la voix du nord, Monsieur Antony Berteloot et Monsieur le directeur de publication Monsieur Jacques Hardoin sont aussi accusés.

JE VOUS TIENDRAIS AU COURANT DE L'EVOLUTION DE CE DOSSIER.

Voila l'article qui me vaut cette citation, une petite information, jamais, malgré mes remarques verbales, mes courriers, mes courriels, personne du comité, le directeur, le vice-président le député maire , m'ont convoqué pour une explication c'est pour cela que j'ai alerté la presse pour les faire bouger!

Le Touquet Tourisme choisit l'entreprise la plus chère pour trois chantiers : les services de l'État ont été alertés

vendredi 10.12.2010, 05:15 - La Voix du Nord

|  ON EN PARLE |

« J'ai démissionné de la commission d'appels d'offres car je ne cautionne

pas les délits de favoritisme que j'ai pu constater. » Gilles Lequien, toujours président d'une association commerçante en sommeil et que la municipalité ne reconnaît plus (ECLAT), n'y va pas par quatre chemins quand il évoque les méthodes du comité de direction du Touquet Paris-Plage Tourisme (TPPT). Évincé de la structure qui gère l'économie touristique de la station, il a envoyé un courrier à la sous-préfecture, à la préfecture, à la direction départementale de la protection des populations (DDPP, qui englobe la répression des fraudes, la régulation des marchés...) et même à la chambre régionale des comptes. Son but : attirer l'attention sur « d'importantes irrégularités entachant les procédures de publicité et de mise en concurrence des marchés publics lancées par Touquet Paris-Plage Tourisme . » L'établissement public présidé par le maire, Daniel Fasquelle, gère les structures touristiques de la station (tennis, bases nautiques, palais des congrès...) Gilles Lequien pointe un marché relatif à l'aménagement des locaux du 2 rue Saint-Jean (office de tourisme) et de l'accueil du Palais des congrès, ainsi que le ré-aménagement du rez-de-chaussée de l'hôtel de ville. Pour l'ancien électricien à la retraite, « une première consultation a été déclarée infructueuse malgré le dépôt de huit offres. Une seconde a abouti à dix réponses (...) Mais les critères avaient changé entre temps, tout comme les tarifs annoncés par les candidats. » « Tout candidat éliminé peut demander à reconcourir », plaide Gérard Deschryver, président de la commission achats de la structure, qui n'admet pas « que Gilles Lequien puisse mettre en cause (son) intégrité et celle de Philippe Flament », vice-président de TPPT.

D. Fasquelle « déçu » par G. Lequien

Selon Gilles Lequien, les coûts pour les études à mener pour ces chantiers ont été modifiés pour passer sous le seuil des 193 000E HT, au-delà duquel, depuis un an, ce genre de dossier doit être transmis en préfecture pour un contrôle de légalité : « Bref, on fait ce qu'on veut », résume Gilles Lequien qui estime qu'au final, « l'entreprise la plus chère a été choisie pour mener des travaux d'environ 1,38 M E HT » pour un surcoût qu'il estime à 180 000 E.

Gérard Deschryver : « Le cahier des charges a été élaboré et porté à la connaissance de tous les fournisseurs. Les techniciens se sont penchés sur les offres après ouverture des plis. Puis il y a eu débat en commission. » Ce que conteste Gilles Lequien : « J'ai contesté le choix en commission. Une adjointe (Anne Choteau) a fait la publicité de l'entreprise qui a finalement remporté le marché. On avait même pas discuté du deuxième choix. » L'intéressée précise qu'elle n'a qu'un rôle consultatif dans la commission.

Philippe Flament élude tout problème : « On a juste pris le meilleur. Quand on verra le travail fini, cela sera justifié. C'est l'image de la station qu'on véhiculera à travers cela. » Le délit de favoritisme imputé à Anne Choteau ? « Elle a déjà travaillé avec ces gens(elle est architecte, NDLR) et connaissait leurs compétences. Elle l'a simplement signalé. » Pour le vice-président de TPPT, « Gilles Lequien est un garçon intéressant, mais il voit la magouille partout. Il est sincère mais excessif, systématiquement dans l'opposition. » Daniel Fasquelle, maire du Touquet et président de TPPT, est moins mesuré : « J'ai été plus que patient avec lui, je lui ai donné une chance d'agir en faveur de la station. Il a été président deux ans d'ECLAT et n'a rien fait. Et il se permet de donner des leçons. Je suis déçu par son attitude. S'il continue, il devra répondre de ses accusations devant les tribunaux. » En attendant, la préfecture a répondu à Gilles Lequien qu'elle faisait « procéder à l'examen de (sa) requête ». •

ANTHONY BERTELOOT

Nathalie Herbaut, élue proche de Patrick Doussot, a été invitée à intégrer la commission à titre consultatif.

14 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Commentaires (26)

1. Patrick Doussot 01/03/2011

Cher Monsieur Lequien

Je ne connaisais pas vos talents de "blogeur" mais je dois vous dire que je suis admiratif de la qualité de votre travail.

Vous représentez au Touquet "le village"
avec vos amis les Indiens .Il est extremement important que l'origine de la Station et ses valeurs soient repésentées par des hommes et des femmes de votre qualité ainsi que par tous vos amis

Patrick Doussot
Conseiller Municipal

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau